Il existe aujourd'hui des solutions d'hébergement de durée limitée pour toutes les personnes âgées qui ne peuvent pas occuper leur logement durant quelques semaines (absence de l'entourage, travaux, suite d'une opération chirurgicale…). Ces structures d'accueil à temps partiel sont un intermédiaire entre le foyer et la maison de retraite. Une maison de retraite avec un court séjour est parfois idéale. 

Pourquoi choisir le court séjour ?

L'hébergement limité est indiqué souvent lorsque la personne âgée sort d'une hospitalisation, qu'elle a besoin de se refaire une santé, lorsque les proches sont absents. Il va permettre à une personne âgée de se familiariser avec une maison de retraite et de voir si elle peut lui convenir ou non avant de s'y installer définitivement. Aujourd'hui certains EHPAD proposent de courts séjours. Cette formule allant d'une semaine à trois mois renouvelables une fois permet à la famille, aux proches de se reposer sans culpabiliser, de s'absenter en toute sécurité, de faire face à une rupture de prestations de soins à domicile. La personne âgée qui sera hébergée en séjour temporaire bénéficiera des mêmes services que les résidents permanents.

La formule s'adapte aux besoins

Le choix de la maison de retraite va dépendre de plusieurs facteurs, l'état de santé, la situation familiale, géographique, les revenus. Aujourd'hui maison de retraite ne veut plus dire séjour permanent. Le court séjour est une solution ponctuelle qui peut être mise en place très simplement. Le principe de l'hébergement temporaire est pratique. On peut y avoir recours régulièrement, quelques jours de temps en temps lorsque les proches s'absentent, régulièrement une ou deux semaines par mois pour rompre l'isolement. La formule du court séjour est aussi une façon de s'adapter à ce genre de structure, car ce n'est pas toujours simple de quitter son logement. Se familiariser avec cet hébergement temporaire, c'est peut-être adopter le séjour définitif pour plus tard.