Innovation continue, avancées technologiques, pression concurrentielle, globalisation… De nombreuses raisons poussent une entreprise à évoluer perpétuellement. La conduite du changement est l’une des étapes clés pour pérenniser une entreprise. Je vous expliquerai dans cet article pourquoi il est primordial de ne pas négliger cette étape.

Qu’est-ce que la conduite du changement ?

La conduite du changement est l’ensemble des techniques, des méthodes et des moyens dont une entreprise a besoin pour effectuer avec succès une transformation et obtenir des résultats satisfaisants. Il existe plusieurs types de conduite du changement que l’on peut mettre en place dans une entreprise.

De quel genre de transformation est-il question ?

La conduite du changement concerne plusieurs acteurs. Les solutions qui seront déployées doivent animer et engager ces acteurs, qui sont les ambassadeurs, les utilisateurs finaux, le top management et les managers de proximité.

Ainsi, dès lors qu’il y a un changement de comportement que l’on attend, une nouvelle attitude, un nouveau savoir-faire, une réorganisation, une implantation d’un nouveau système d’information, etc., toute l’entreprise est concernée. Les entreprises peuvent être confrontées à diverses transformations :

  • la transformation organisationnelle
  • la transformation managériale
  • la transformation culturelle
  • la transformation des systèmes d’information
  • la transformation des process métier

Quels sont les avantages pour une entreprise ?

La conduite du changement est une étape très importante pour la mise en œuvre de la stratégie de développement et la réussite du projet. Une bonne gestion du changement sur le temps permet de bénéficier des transformations escomptées dans un climat idéal. Dans la majorité des cas, les résultats sont nettement supérieurs à ce que l’on attendait et sont plus rapides. Enfin, la conduite du changement est une démarche obligatoire pour toutes les entreprises. Elle s’inscrit même dans le cadre de la prévention des risques psychosociaux.

conduite du changement

Quels sont les avantages pour les salariés ?

Les salariés sont au centre de la conduite de changement. Avant tout, toute l’attention se porte sur eux. Ils ont donc l’opportunité de faire évoluer considérablement le projet. Ils pourront également profiter tranquillement de cette évolution et vivre sereinement la transformation. Il ne faut pas oublier que les changements sont des facteurs de stress pour les salariés.

Comment se passe la démarche de conduite du changement ?

Il faut souligner que le changement est le passage d’une situation à une autre et c’est un processus obligatoire pour pouvoir évoluer. La démarche de la conduite du changement est donc centrée sur plusieurs éléments :

  • Vers quelle destination allons-nous ?
  • Comment y parvenir ?
  • Quels sont les buts stratégiques de l’entreprise et comment les atteindre avec succès ?

Le premier élément important consiste donc à définir et à détailler au maximum la transformation que l’on souhaite atteindre. Il faut aussi prendre en compte les risques et les impacts engendrés par cette évolution.

Sachez qu’un changement qui peu à peu prend la forme d’une évolution et d’une adaptation est le plus susceptible d’être accepté facilement par tous les acteurs, qu’une approche radicale qui implique une révolution et une reconstruction totale dans la transformation. Le second élément important à ne pas oublier se trouve dans le rythme de ce changement : Sera-t-il effectué progressivement ou rapidement ? Pour tous les acteurs en même temps ou non ? La démarche à suivre dépend bien entendu de la nature du changement ainsi que de son intentionnalité.

En général, une transformation qui est « subie » (nouvelle norme technique, nouvelle législation…) est souvent plus facile à accepter et à mettre en place qu’une transformation « imposée » par le dirigeant. Si vous êtes concerné par le second cas, il est essentiel de légitimer le changement et de savoir le « vendre », pour que tous les acteurs puissent l’accepter et le comprendre. Enfin, dans les deux cas, la communication et l’information sont deux éléments indispensables pour l’entreprise.