« Dis-moi maman, est ce qu’il n’y a que les poules qui pondent des œufs ? Est-ce que les poissons font aussi des œufs ? Maman, c’est quoi les animaux qui pondent des œufs ? »

Dans cet article, nous allons répondre à toutes ces interrogations, toutes ces questions et nous vous proposerons de lister l’ensemble des espèces, des animaux qui pondent des œufs… peut-être serez-vous surpris !

Quelle est la différence entre ovipare, vivipare et ovovivipare ?

Elle est très simple ! Ce qu’il faut savoir c’est que les animaux naissent de différentes façons :

  • Ils naissent et se développent dans un œuf que pond la femelle, ce sont les ovipares
  • Ils naissent et se développent dans le corps de la femelle, ce sont des vivipares
  • Ils naissent et se développent dans un œuf qui se trouve dans le corps de la femelle, on les nomme ovovivipares.

Comme nous nous intéressons aux animaux qui pondent des œufs, analysons les ovipares et les ovovivipares !

Bon nombre d’espèces pondent des œufs, et voici ceux que nous retrouvons :

  • Les oiseaux
  • Les poissons
  • Les reptiles
  • Les arthropodes (myriapodes, crustacés, arachnides, insectes etc.…)
  • Les amphibiens
  • Et certains mammifères.

Les oiseaux

Les oiseaux sont des vertébrés tétrapodes ailés de la classe des aves, un clade (embranchements d’animaux ayant une organisation et une origine communes) inclus dans celui des dinosaures théropodes.

La ponte des oiseaux :

Le nombre d’œufs varie d’une espèce à l’autre, mais est en général il est constant au sein de l’espèce. Chez les espèces d’oiseaux plus petites, les femelles pondent un œuf par jour ; chez les plus gros l’intervalle des pontes peut atteindre 36 heures. Et chaque jour, ou un jour sur deux, la femelle pond ses œufs, un par un. Et souvent elle commence à couver quand la ponte est complète ; cependant chez de nombreux rapaces, la femelle couve dès la ponte du premier œuf.

Généralement la femelle assure seule la couvaison, mais parfois les partenaires se relaient. Sous son ventre, l’oiseau perd ses plumes. Cela forme la plaque incubatrice, bien chaude, qui transmet aux œufs la chaleur nécessaire (entre 37°et 39°).

Les poissons

Les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchies, pourvus de nageoires et dont le corps est le plus souvent couvert d’écailles.

Il y a deux grands groupes de poissons :

  • Les poissons osseux : ce sont les poissons qui possèdent une colonne vertébrale
  • Les poissons cartilagineux : ce sont les poissons qui possèdent un squelette en cartilage comme les raies et les requins

La répartition des poissons est très inégale : 50 % des poissons vivraient dans 17 % de la surface des océans.

La ponte des poissons :

Chez les ovipares pendant que la femelle expulse ses œufs dans l’eau, le mâle se colle à elle et répand sa semence sur ces derniers afin de les féconder. C’est ce que l’on appelle la fécondation externe ; chez les poissons ovovivipares en revanche la fécondation est interne.

Au terme de la fécondation, un nombre réduit des œufs pondus éclosent finalement et laissent s’échapper des larves et des alevins qui partiront en premier à la recherche de nourriture afin de survivre.

Le nombre d’œufs pondus par la femelle varie en fonction de son espèce et sa taille, cela peut aller d’une centaine d’œufs jusqu’à plusieurs millions. La façon dont les poissons pondent des œufs peut être très différentes, certains poissons creusent des nids, d’autres recouvrent les œufs.

Les reptiles

Les reptiles sont des animaux terrestres à température variable au corps souvent allongé et recouvert d’écailles, et dont la démarche, pattes écartées et corps proche du sol.

On retrouve quatre espèces chez les reptiles :

  • Les crocodiliens
  • Les rhynchocéphales (sphénodon et archosaurien, des espèces rares de Nouvelle Zélande)
  • Les squamates (certains lézards, serpents et amphisbènes)
  • Les tortues

La ponte des reptiles :

La reproduction des reptiles se fait par fécondation interne. La plus grande partie des espèces de reptiles pond des œufs qui éclosent à l’air libre, bien que chez certaines espèces les œufs éclosent dans le corps de la mère.

On distingue ainsi deux modes de fécondation :

  • les reptiles ovipares : les petits sortent des œufs pondus par leurs mères (c’est le cas entre autres pour les tortues et pour les lézards de nos régions).
  • les reptiles ovovivipares : l’éclosion des œufs se fait immédiatement après la ponte.

La plupart des reptiles pondent énormément d’œufs et les abandonnent en lieu sûr, mais il se peut, comme le python, qu’ils n’en pondent qu’un et le couvent !

Les arthropodes

Un arthropode est un animal dont le squelette externe est articulé. Il s’agit du plus grand groupe d’animaux : il existe plus d’un million et demi d’espèces d’arthropodes, ce qui veut dire que 8 animaux sur 10 sont des arthropodes !

On compte quatre classes pour les arthropodes :

  • Les myriapodes (ex. iules, millepattes …)
  • Les chélicérates (scorpions, araignées, acariens …)
  • Les crustacés (homards, crevettes …)
  • Les insectes (abeilles, fourmis, poux…)

La ponte des arthropodes :

Il est difficile de chiffrer le nombre d’œufs pondus par les arthropodes cela varie en fonctions des arthropodes (de 10 à plus de 3000 œufs).

Les amphibiens

Les amphibiens, anciennement batraciens forment une classe de vertébrés tétrapodes regroupant environ 7000 espèces ( 90% sont des grenouilles).

Il existe trois ordres d’amphibiens :

  • Les anoures, comme le crapaud et la grenouille
  • Les urodèles, comme le triton et la salamandre
  • Les cécilies qui ressemblent aux serpents mais qui ne sont pas des serpents

La ponte des amphibiens :

La plupart des amphibiens pondent leurs œufs dans l’eau ou dans des endroits humides. La particularité des œufs d’amphibiens c’est leur constitution légèrement gélatineuse.

Comme pour les autres catégories, la ponte varie en fonction des amphibiens (de 1 à plus de 20000 œufs).

Monotrèmes ou mammifères qui pondent des œufs

Les monotrèmes sont des mammifères ovipares : ils allaitent leurs petits et pondent des œufs.

On distingue deux animaux : les ornithorynques et les échidnés.

La ponte des ornithorynques :

La femelle ornithorynque pond jusqu’à trois œufs (comme les œufs des reptiles). Les œufs se développent dans l’utérus pendant 28 et sont incubés ensuite pendant 10 jours par la mère qui se roule en boule autour d’eux.

La ponte des échidnés :

La femelle échidné pond un œuf qu’elle transfère directement du cloaque dans une poche ventrale temporaire pour une incubation d’une dizaine de jours.