À l’instar de tous les autres métiers, les professionnels du bâtiment, des travaux publics et tout autre travailleur sur chantier ont, eux aussi, leur tenue spécifique. Leur métier étant, dans la majorité des cas, soumis à des situations assez dangereuses et contraignantes, la tenue de travail des professionnels du bâtiment doit répondre à des règles de sécurité très strictes tout en leur permettant une certaine liberté dans leurs mouvements. En cas de non-respect de ces règles, de nombreuses sanctions assez graves sont encourues par l’employeur, c’est pourquoi il faut y porter une attention particulière.

Les réglementations sur les vêtements de chantier

Les vêtements de chantier professionnel sont soumis à des normes très strictes à respecter à tout prix afin de garantir la sécurité des travailleux, sous peine de poursuites judiciaires graves. Étant considérés comme des dispositifs de sécurité, ces vêtements doivent être choisis dans le respect de la directive européenne 89/686/CEE. Cette directive distingue 3 catégories de vêtements de sécurité selon le niveau de risques desquels ils protègent :

  • la catégorie 1 regroupe les vêtements qui protègent des risques minimes,
  • la catégorie 2 regroupe les vêtements qui protègent des risques intermédiaires,
  • la catégorie 3 regroupe les vêtements qui protègent des risques graves et irréversibles.

Ce ne sont pas les seules normes en vigueur pour les vêtements de protection des travailleurs sur chantier, il existe également une classification et des règles selon l’objectif auquel le vêtement est destiné :

  • la norme EN 471 pour les vêtements de signalisation haute visibilité,
  • les normes EN 342, 343 et 14058 pour protéger des intempéries,
  • les normes EN 11612, 14116 et 11611 pour les vêtements à destination des travailleurs exposés à la chaleur et aux flammes,
  • la norme EN 13034 qui régie les vêtements destinés à protéger des produits chimiques liquides.

Les chaussures et baskets de sécurité : un impératif pour tout acteur du bâtiment

Il n’est pas envisageable de se rendre sur un chantier sans des chaussures de sécurité pour protéger ses pieds. La réglementation est intransigeante, pour protéger des charges lourdes et de toute sorte d’accidents, le port de chaussures de sécurité est impératif pour tout acteur du bâtiment et des travaux publics.

Malheureusement, dans certains cas, les chaussures de sécurité ne sont pas toujours très confortables et peuvent être assez lourdes à porter. En guise de solution, il existe désormais des modèles de baskets de sécurité, comme celles retrouvées sur vetdepro.com, qui sont aussi sécurisées et résistantes que les chaussures de sécurité classiques, avec un design se rapprochant des tennis pour plus de confort. Ces baskets répondent à la norme EN 20345 qui définit les conditions de protection des chaussures de sécurité pour garantir une protection maximale.

Conçues dans le respect de cette norme européenne, les baskets de sécurité disposent d’un embout de sécurité en acier ou en composite, d’une semelle antidérapante et d’une tige anti-abrasion. Beaucoup plus légères pour certaines (fabrication sans métal) et plus souples que les chaussures de sécurité classiques, les baskets de sécurité se déclinent en modèles pour homme et pour femme, basses ou montantes et sous divers coloris et formes. Pensées pour être beaucoup plus confortables, les risques de fatigue sont considérablement réduits avec ce type de chaussures. Plusieurs modèles sont disponibles sur le marché, selon vos fonctions et vos besoins, ainsi que du niveau de sécurité exigé.

Les pantalons de travail, le confort et la sécurité avant tout

Pour les travailleurs du BTP, la question du pantalon est souvent problématique car, comme ils adoptent souvent des postures assez complexes sur leur lieu de travail, ils ont, en plus de la sécurité, besoin d’un maximum de confort avec leurs vêtements. Il est, par exemple, assez difficile de travailler sur un chantier en jean lambda, beaucoup trop étouffant et serré, par contre, il existe des pantalons de travail spécialement adaptés aux professionnels du bâtiment avec des poches pour outils, crayon, des accroches, etc.

Les pantalons ou salopettes de travail doivent être à la fois confortables et sécurisés, les frottements, les projections et coupures étant très fréquentes sur ces lieux de travail. Certains postes et métiers demandent un pantalon de travail imperméable ou encore spécialisé pour travaux d’extérieur, d’où la multitude de choix présents sur le marché. L’idéal est de choisir votre pantalon de travail en fonction de vos activités et du tissu qui permettra de répondre à vos attentes. Il est également plus que conseillé de choisir un pantalon de travail avec des protections pour les genoux et avec des tissus renforcés, en particulier si vous exercez un métier qui peut vous contraindre à vous mettre à genoux souvent, selon la norme européenne EN 14404.

Dans tous les cas, les pantalons de travail sont conçus pour vous offrir le maximum de mobilité, de sécurité et de robustesse dans l’exercice de votre métier.

La veste de travail

Lorsque vous travaillez sur un chantier, la veste est une pièce indispensable de votre tenue. En plus d’assurer et de garantir la sécurité du travailleur en le protégeant des égratignures, du feu, de l’électricité, etc., la veste de travail doit également permettre au travailleur d’être libre dans ses mouvements. La veste de travail est aussi d’une grande utilité si vous effectuez des travaux en extérieur, il existe alors des modèles conçus pour l’hiver et d’autres imperméables pour protéger de la pluie.

Pour ce qui est des vestes de travail, le choix est assez large : sweats, sweat-shirts, parkas, etc. Généralement, les vestes de travail sont en tissu souple et confortable, avec des renforts aux coudes. Pensées pour être durables, ces vestes sont bien souvent fabriquées en polyester épais, ce qui leur confère cette résistance beaucoup plus notable que chez les vestes « classiques » tout en étant agréables à porter.

Les accessoires indispensables sur un chantier pour un professionnel du bâtiment

Pour un maximum de protection, le professionnel du bâtiment ne doit pas faire l’impasse sur les accessoires. Ils sont à choisir selon le type d’activité, mais de manière générale, le casque est un impératif dans presque tous les travaux de construction. Dès même l’entrée du chantier, le port du casque doit être obligatoire. Idéalement, il doit s’agir de casques à visière qui sont les plus convenables pour les chantiers en construction, car ils constituent une protection indispensable contre les éventuelles projections.

Si possible, il est aussi conseillé de se munir d’un casque à protection auditive. Le port de gants et de lunettes de protection est aussi vivement conseillé.