Quand on sait qu’entre 2016 et 2017, pas moins de 245 000 logements ont été cambriolés en France, soit une hausse de 4 % par rapport à la période précédente, l’installation d’une porte blindée chez soi n’est jamais de trop. Comment faire pour en choisir une dans le dédale des offres disponibles ? Suivez le guide !

Les types de porte blindée existants

Que vous soyez particulier ou propriétaire d’entreprise souhaitant garantir votre sécurité, celle des membres de votre famille et de vos biens, sachez que vous avez le choix entre 2 types de porte blindée.

  • Le premier est le blindage de porte qui consiste à habiller d’acier et équiper d’une serrure de sécurité votre porte d’origine. Cette alternative est d’ailleurs la plus plébiscitée par les règles de copropriété.
  • Autrement, vous pouvez remplacer intégralement votre porte existante par un bloc-porte incluant une porte et un bâti en acier. Y sont également intégrés une serrure multipoints de 3, 5 ou 7 pênes au choix. Celle-ci est la plus efficace en matière de résistance aux tentatives d’effraction.

Les normes disponibles

Pour que votre porte blindée satisfasse le niveau de sécurité recherché, elle doit également répondre aux normes relatives. Il s’agit de la norme A2P délivrée par le Centre National de Prévention et de Protection. Celle-ci qualifie sur 3 niveaux différents la résistance à l’effraction dont le crochetage de serrure, les coups de masse, le forçage au pied-de-biche et autre de la porte. La norme BP1 offre ainsi une résistance de 5 minutes alors que celle de la BP2 est de 10 minutes. Quant à la BP3, elle offre une résistance de plus de 15 minutes, de quoi décourager les cambrioleurs les plus tenaces. D’autres comme la NF277 ou la FFS61-937 existent aussi, garantissant une résistance au feu de la porte blindée.

L’installation de la porte blindée

Au cas où vous seriez tenté d’installer vous-même votre porte à cause de son coût relativement élevé, je vous le déconseille vivement. En effet, il n’y a rien de tel que l’intervention d’un professionnel pour effectuer le diagnostic de votre mur ou de l’endroit sur lequel va être posée votre porte blindée. Il procédera de manière à ce que la pose soit effectuée suivant les normes et dans les règles de l’art. C’est également le professionnel indiqué qui peut intervenir en cas d’un dépannage en urgence de votre porte blindée et des autres portes simples de votre maison. Il assurera dans la même optique leur entretien afin de maintenir leur qualité de fonctionnement.

Son éventuel coût

Enfin, choisissez votre porte blindée selon votre budget en sachant que son coût varie de 1 500 à 4 000 euros, y compris le tarif de son installation. Celui-ci dépend également des options et des finitions que vous aurez choisies, la raison de peser le pour et le contre avant de faire votre choix. Sachez pourtant qu’un tel investissement est conseillé dans la mesure où cela vous évite de vous faire cambrioler plus que ce montant. Les statistiques font en effet état de 5 000 euros de valeur de biens cambriolés en moyenne à chaque effraction.