Durant la période estivale, la chaleur peut rapidement devenir suffocante à l’intérieur et à l’extérieur de votre habitation ou de votre local commercial. Dans le but d’optimiser le confort thermique de votre bien et offrir une sensation de fraîcheur aux occupants de votre logement ou à vos clients, le brumisateur se présente comme une excellente solution.

Le kit de brumisation : un dispositif écologique et particulièrement efficace

Le principal atout d’un kit de brumisation réside dans son côté écologique. Ce type de dispositif est bien moins énergivore qu’un climatiseur traditionnel et, contrairement aux idées reçues, il consomme une quantité d’eau particulièrement limitée. En règle générale, un robinet délivrant un débit d’eau suffisamment élevé pour alimenter un brumisateur consomme l’équivalent de 250 W d’électricité par heure, contre 3 à 5 kW par heure pour un climatiseur central classique.

À titre d’information, il existe des kits de brumisation à basse et à haute pression. Certains modèles sont essentiellement destinés à une utilisation intérieure, tandis que d’autres sont réservés aux espaces extérieurs. Pour vous renseigner sur les différents types de brumisateurs, vous pouvez consulter le site https://www.brumisud.com.

Outre les économies d’énergie, il est nettement plus efficace que les systèmes de régulation de température fonctionnant essentiellement à l’électricité, dans la mesure où les fines gouttelettes qu’il éjecte rafraîchissent l’atmosphère de manière naturelle. Par ailleurs, elles permettent d’éviter les baisses brutales de la température pouvant être néfastes pour votre santé et celle de vos clients ou des occupants de votre habitation.

Le fonctionnement et l’installation d’un brumisateur

Le fonctionnement d’un brumisateur est relativement simple : relié à un robinet classique, il achemine l’eau vers un réservoir, pour ensuite l’éjecter via une lance ou une buse. Les fines gouttelettes sont créées grâce à un processus naturel. En effet, lors de l’éjection, la pression de l’eau passe de 60 ou 100 bars à 1 bar. Cette importante décompression entraîne la formation de gouttes extrêmement fines, de 5 microns de diamètre.

Concernant la pose, sachez que les brumisateurs sont généralement vendus sous forme de kits. Les modèles d’intérieur sont relativement aisés à installer, il vous suffit d’assembler les différents éléments, en respectant les recommandations émises par le fabricant dans la notice et de remplir le réservoir de l’appareil avant de le mettre en marche.

Pour éviter les éventuels accidents et garantir le bon fonctionnement de votre brumisateur, je vous conseille de l’installer dans une zone située à l’écart de toute source d’électricité, de chaleur et d’humidité.

Dans le cas où vous projetez d’investir dans un modèle d’extérieur, la pose doit être réalisée par un technicien qualifié en raison des nombreux éléments à raccorder : groupe de pompe, buses, anti-gouttes, etc.

À noter qu’un brumisateur à haute pression est l’équipement idéal pour rafraîchir et humidifier l’air de la terrasse de votre restaurant, de votre bar ou de votre habitation. Toutefois, avant d’investir dans un appareil de brumisation, je vous conseille de prendre quelques critères en compte : surface à couvrir, éléments pouvant avoir un impact sur l’efficacité de l’appareil, etc. Dans certains cas, il est préférable de faire appel à une entreprise proposant des études sur-mesure, réalisées par des experts.