Le chariot élévateur apparaît comme la solution adéquate pour le transport des charges lourdes d’un lieu à un autre au sein d’une entreprise. Voici les critères de choix à prendre en compte au moment de la sélection.

Les activités pouvant être réalisées

Déterminer à l’avance les différentes activités à réaliser avec le chariot élévateur est d’une grande aide dans la recherche du modèle adapté.

Un « outil » de ce type peut, entre autres, prendre en charge le transport horizontal des marchandises, le chargement et le déchargement d’un camion, le gerbage et le stockage ainsi que la préparation de commandes.

Ces opérations permettent notamment de définir la capacité du chariot élévateur. Cette dernière dépend de la hauteur de levée, du centre de gravité de la charge ainsi que de ses accessoires.

Le lieu d’utilisation du chariot élévateur

La connaissance de « l’endroit » où sera régulièrement utilisé le chariot élévateur permettra de définir la motorisation adéquate. Si le chariot sert en grande partie à l’intérieur d’une usine, on optera pour un chariot avec un moteur électrique. Au sein du bâtiment, l’appareil sera donc chargé à l’aide d’une source électrique (idéal en cas de panne d’énergie).

Si le chariot élévateur est mobilisé pour les travaux en extérieur, le modèle idéal sera celui qui est équipé d’un moteur thermique. Pour ce type de chariot, il faudra toutefois prévoir un approvisionnement en carburant ou en gaz.

Le mât du chariot élévateur

Il est primordial de bien choisir cet accessoire en fonction de la configuration du bâtiment. La hauteur au niveau des passages des portes notamment permettra de définir le mât à sélectionner.

En effet, il faudra s’assurer que le chariot circule librement d’une pièce à l’autre, et ce, notamment s’il s’agit d’un « modèle d’intérieur ». Concernant les portes basses et étroites, il est conseillé de se tourner vers un chariot doté d’un mât duplex se dépliant facilement. Si le plafond est bas, il sera plus adapté de miser sur un mât triplex.