Plusieurs raisons peuvent vous inciter à clôturer l’espace de votre habitation ou propriété, comme la sécurité ou la discrétion vis-à-vis de vos voisins. Mais devant les différents modèles disponibles sur le marché, vous pouvez toutefois avoir des difficultés à choisir la bonne. Apprenez sur quoi baser la sélection de la future clôture de votre maison.

Fonctions d’une clôture

La clôture est l’installation grâce à laquelle vous délimitez le terrain de votre propriété ou la protégez des regards indiscrets. C’est un ouvrage ou obstacle érigé sur une partie ou tout autour d’un terrain et qui empêche des personnes ou des animaux d’y pénétrer, jouant le rôle de barrière. Des poteaux placés à intervalles réguliers viennent soutenir la clôture que l’on complétera par un portail ou un portillon.

Sa pose nécessite des travaux simples ou de plus laborieux selon les besoins et le résultat (un niveau plus ou moins élevé de sécurité) souhaités. La clôture assure d’autres fonctions, comme protéger l’intimité et donne aussi une valeur esthétique au terrain.

Les différents styles de clôtures

De nombreux types de clôtures existent actuellement sur le marché et s’adaptent aux besoins et au budget de chaque foyer. Ils varient aussi afin de s’harmoniser avec l’environnement de la maison ou de la propriété dans laquelle ils vont être installés. Par exemple : le grillage (en rouleau ou rigide), le brise-vue, la palissade, la clôture électrifiée, le muret, la haie végétale, etc. On trouve aussi le mur gabion et les treillis fleuris.

La clôture grillagée est considérée comme la solution la moins coûteuse et la plus facile à poser. Vient ensuite la clôture végétale, réalisée avec un kit de haies prêtes à planter pour un résultat harmonieux.

Côté matières, le PVC est également le moins onéreux, suivi du bois, du bois composite, du fer forgé, de l’alu et de la pierre naturelle. On trouve également des gammes à base d’acier pour aménager son jardin.

Les raisons de clôturer son espace

En sus de la sécurité, qui reste la principale raison de la pose d’une clôture sur sa propriété, la délimitation du terrain est l’autre intérêt de clôturer l’espace autour de son habitation.

Vous signifiez ainsi qu’il s’agit d’un lieu privé et que l’on n’a pas le droit de s’y aventurer sans invitation. Comme certains jardins mitoyens ne sont pas délimités, il importe de les clôturer afin d’éviter tout malentendu avec les voisins ou d’empiéter sur l’espace public. En cas de doute ou de conflit, il faudra se référer au cadastre de la commune pour vérifier les limites exactes des parcelles de chacun. Vous pourrez aussi préciser les droits de passage éventuels.

Bien que ce ne soit pas obligatoire, il est recommandé à tous les propriétaires de clôturer leurs propriétés pour prévenir les tentatives d’intrusion. En ériger une permet d’apporter une plus-value à son bien immobilier, surtout en cas de revente. Les futurs acheteurs verront l’existence d’une clôture comme un plus, dans la mesure où ils n’auront pas à réaliser les travaux.

Les critères pour bien choisir sa clôture

Avant d’opter pour un type de clôture en particulier, mesurez le périmètre de l’espace que vous allez délimiter.

Déterminez aussi la matière avec laquelle vous souhaitez l’ériger : en bois, en fer, en alu ou autre matériau selon la résistance et l’aspect final désirés. Considérez ensuite leur coût respectif par mètre linéaire afin de le confronter avec le budget que vous allez investir.

N’hésitez pas à faire appel aux conseils des professionnels en cas de doute, ils seront les mieux à même de vous conseiller.