Avant de vous lancer sur la chasse nocturne, il existe plusieurs aspects dont il faut tenir compte. En priorité, il faut connaître les conditions qu’impose la loi, connaître quel type d’arme utiliser, où chasser et quand chasser. La chasse est un secteur fortement règlementé par l’État afin de veiller à la protection de l’environnement et des citoyens dans l’utilisation des armes de chasse. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la chasse de nuit.

La préparation à la chasse de nuit

Pratiquer la chasse la nuit n’est certainement pas pareil à la pratique de cette activité en journée. Puisque les conditions ne sont pas les mêmes, vous devez bien vous préparer si vous souhaitez obtenir un excellent résultat.

Évaluer la zone de chasse en journée

Il est important de choisir un lieu que vous maîtrisez plus ou moins afin de ne pas faire face à d’éventuels imprévus. Cela étant, vous devez effectuer un bon repérage de votre espace de chasse en journée. Vous devez également étudier le terrain afin d’établir une tactique appropriée et définir les possibilités de tir.

Choisir une lunette appropriée

Lorsque la nuit tombe, votre vision n’est plus très bonne pour chasser le gibier. Une lunette de chasse pour le tir de nuit peut donc être une solution idéale pour avoir une meilleure vision de l’animal : vous pourrez vous procurer ce type d’équipement sur des sites spécialisés dans le matériel de chasse. Équipée d’une vision thermique, elle vous offre plus de possibilités pour mieux cibler votre proie et donc augmenter vos chances de l’atteindre.

Bien choisir son arme

L’arme est également un accessoire essentiel pour une bonne pratique de la chasse nocturne. En général, il est recommandé d’opter pour un calibre 12 équipé d’une lunette de tir pour de meilleures performances. Vous pouvez également privilégier des charges en acier, bismuth ou tungstène.

Réglementation de la chasse nocturne

Chasser la nuit est formellement interdit en Europe, quels que soient les moyens employés. À l’exception de la France qui autorise la chasse nocturne du gibier d’eau et du sanglier, c’est une activité à pratiquer essentiellement en journée.

En effet, la loi autorise les tirs sur les oiseaux (canards sauvages et oies) depuis janvier 2000. Entre le 15 avril et le 1er février, les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de l’Alsace-Moselle permettent la chasse nocturne des sangliers. Vous pouvez donc tirer sur les oiseaux la nuit depuis une hutte, une tonne enterrée (au bord des marais côtiers), une tonne flottante ou sur pilotis (sur des marais non aménagés).

Concernant les heures de chasse de nuit, selon l’article 429-19 du code de l’environnement, elles s’étendent d’une heure avant le lever du soleil à une heure après le coucher du soleil. Néanmoins, celles-ci s’étendent à deux heures avant ou après le coucher du soleil pour le gibier d’eau. Vous pouvez donc chasser librement entre ces heures.

Toute chasse de nuit effectuée en dehors des conditions préalablement mentionnées est sanctionnée. Vous pouvez être contraint de payer une amende de 1500 € et vous faire confisquer votre permis de port d’arme ainsi que les moyens employés pour la chasse (voiture et tout autre équipement). Dans le cas où la circonstance serait critique, l’activité de chasse peut être considérée comme un délit. Ceci peut alors vous coûter 1 à 2 ans d’emprisonnement en plus d’une amende lourde de 15 000 € à 30 000 €.