La Thaïlande est l’un des paradis tropicaux les plus connus au monde et abrite des milliers d’expatriés jouissant d’une vie confortable et bon marché au milieu de la splendeur naturelle pratiquement infinie du pays.  La Thaïlande a connu un développement rapide au cours des dernières décennies, en partie sous l’impulsion de son industrie touristique. Par conséquent, beaucoup de destinations touristiques et d’expatriés offrent une excellente infrastructure et une grande variété de services orientés vers les besoins des expatriés. Cependant, alors que le niveau de vie a augmenté, les coûts restent faibles.

Les principales destinations thaïlandaise

La Thaïlande abrite une variété d’environnements naturels qui s’étendent des hautes terres intérieures à la mer.  Bangkok, la capitale nationale, est située au coeur de ce paradis tropical qui offre un style de vie cosmopolite au rythme effréné. 

Dans les hautes terres du nord de la Thaïlande, les visiteurs affluent vers le centre animé de Chiang Mai et la ville plus calme de Chiang Rai.

Au sud, les villes balnéaires de Phuket et Pattaya ne sont que deux des nombreuses destinations préférées des touristes et des expatriés.

Bien que ces villes et d’autres soient parmi les plus populaires de Thaïlande, de nombreux expatriés finissent par s’installer dans des villes de plage tranquilles et isolées que l’on trouve partout le long des 3 200 km de littoral du pays.

Les logements

Les coûts de logement varient beaucoup selon l’endroit ou vous vous installez. Cela dit, un budget mensuel de 1 000 euros devrait suffire pour vivre dans la ville qui vous intéresse le plus en Thaïlande.

Les loyers de Bangkok sont parmi les plus élevés du pays. Selon Numbeocom, un site de comparaison des prix internationaux, un appartement d’une chambre à coucher dans les quartiers centraux de Bangkok coûte en moyenne environ 580 euros par mois, ce qui est assez certain de casser votre budget.

Par contre, si vous êtes prêt à vivre à l’extérieur des quartiers centraux, un appartement d’une chambre à coucher semblable ne coûte qu’environ 290 euros par mois.

Un appartement de trois chambres à coucher dans un quartier périphérique coûte environ 850 euros par mois, un prix acceptable si vous prévoyez partager les frais de logement avec un conjoint ou un colocataire.  Un appartement d’une chambre à coucher situé au centre de Chiang Mai, une région montagneuse, coûte environ 300 euros, tandis qu’un appartement de trois chambres à coucher à proximité coûte environ 630 euros par mois. 

En dehors du centre-ville, les prix des appartements d’une et de trois chambres à coucher sont d’environ 200 euros et 430 euros par mois, respectivement.

Les prix de location sont nettement moins chers plus au nord à Chiang Rai, ou vous pouvez obtenir une maison centrale de trois chambres à coucher pour moins de 280 euros par mois.

Dans le sud, le centre de Pattaya est probablement trop cher pour la plupart des gens avec un budget de 1 000 euros. Un appartement d’une chambre à coucher dans le centre-ville coûte en moyenne près de 490 euros, tandis qu’un logement similaire dans un quartier périphérique coûte un peu plus de 280 euros par mois.  Un appartement de trois chambres à coucher à l’extérieur du centre de Pattaya coûte environ 600 euros.  Dans la péninsule malaise, l’île côtière de Phuket a des appartements d’une chambre à coucher non loin de la plage pour un peu moins de 325 euros, tandis que les appartements de trois chambres à coucher coûtent environ 815 euros par mois. 

Plus loin de la plage, des appartements d’une et trois chambres à coucher sont disponibles pour environ 225 euros et 500 euros, respectivement.

Les services publics de base, y compris l’eau, l’électricité et le service d’enlèvement des ordures, coûtent 45 euros ou 55 euros par mois dans la plupart des endroits. Les services publics de Bangkok font exception, avec une moyenne d’environ 80 dollars par mois.

Le magazine International Living suggère que la climatisation 24 heures sur 24 ajoute environ 65 euros à la facture mensuelle d’électricité dans la plupart des régions du pays.

Le service Internet illimité est assez bon marché dans toute la Thaïlande, avec une moyenne de moins de 18 euros par mois.  Le service téléphonique cellulaire prépayé coûte en moyenne environ six cents la minute dans l’ensemble du pays. Des forfaits de téléphone cellulaire sont également disponibles auprès d’un certain nombre de fournisseurs thaïlandais.

Le coût de la vie

Le coût de la vie est assez bas en Thaïlande, surtout comparé à l’Europe ou aux Etats-Unis.

Les fruits et légumes frais, les produits alimentaires emballés et les produits de consommation courante comme les pâtes, le pain, les oeufs et la viande sont largement disponibles et peu coûteux partout au pays. Selon une étude, la moyenne nationale pour une miche de pain est inférieure à 1 euros, une douzaine d’oeufs coûte environ 160 euros, le riz coûte environ 1 euro le kilo et la poitrine de poulet désossée et sans peau coûte environ 2,75 euros le kilo. 

Les épiceries des villes thaïlandaises regorgent d’ingrédients familiers et exotiques pour relever vos plats maison. La plupart des expatriés qui prennent leurs repas principalement à la maison devraient pouvoir très bien manger avec moins de 1,75 euros par mois.  Les rapports d’expatriés suggèrent que les consommateurs frugaux peuvent réduire ce chiffre de 20 % ou plus tout en maintenant une alimentation équilibrée et variée.  Dîner au restaurant est également une bonne option en Thaïlande, même pour ceux qui ont un budget limité. Un repas bon marché mais délicieux et copieux dans un restaurant local ou un chariot de nourriture fréquenté par la population locale coûte environ 2,20 euros. 

Si vous avez envie de faire des folies, un déjeuner ou un dîner à trois plats dans un restaurant de milieu de gamme du quartier coûte environ 24 euros pour deux personnes, boissons non comprises.

D’autres dépenses de base, telles que les produits d’entretien ménager et les produits d’hygiène personnelle sont peu coûteuses en Thaïlande si vous vous en tenez aux marques locales. Un budget de 50 euros à 100 euros devrait suffire pour ces articles.

Vos coûts peuvent être plus élevés si vous achetez régulièrement des lentilles de contact, des cosmétiques, des vêtements et des souvenirs.

Les transports publics sont disponibles partout en Thaïlande. Bangkok dispose d’un système de bus public et d’un système de transport en commun par rail.

Les moyens de transport les plus courants à l’extérieur de Bangkok sont les taxis, les minibus, les motos-taxis et les véhicules à trois roues appelés tuk-tuks.

Les taxis sont assez bon marché en moyenne, à partir 50 cents par km.

D’autres options sont nettement moins chères. Les données de Numbeocom suggèrent un tarif moyen inférieur à 50 cents pour le transport local.

Les soins de santé

La Thaïlande dispose d’un excellent système de soins de santé bon marché et de médecins de premier ordre.  Bien que des soins de qualité soient disponibles dans la majeure partie du pays, les grandes villes offrent des équipements médicaux de pointe et des installations de classe mondiale qui attirent les touristes médicaux du monde entier.  Le magazine International Forbes rapporte qu’un examen et une consultation avec un médecin généraliste ou un spécialiste coûtent généralement entre 15 euros et 20 euros.  Une obturation dentaire coûte moins de 25 euros.  Bien que de nombreux expatriés choisissent de payer les soins de santé de leur poche en raison de leur faible coût, des polices d’assurance santé abordables sont disponibles auprès des assureurs thaïlandais et internationaux.

Le budget final pour Chiang Mai

Pour vivre confortablement à Chiang Mai avec 1 000 euros par mois, votre budget pourrait inclure 300 euros pour un appartement d’une chambre à coucher situé au centre-ville, 170 euros pour l’épicerie, 100 euros pour les articles ménagers et personnels, 70 euros pour les services publics, Internet et le téléphone cellulaire et 35 euros pour le transport. Vous pouvez dépenser les 325 euros restants en soins de santé, en climatisation supplémentaire, en repas au restaurant, en divertissements ou en voyages.