Aujourd'hui, les domaines de l'optique offrent de nombreuses possibilités pour se créer un avenir professionnel solide. Ce secteur est en pleine croissance au vu du grand nombre de personnes ayant besoin du service de l'ophtalmologie-lunetterie. En effet, on compte en moyenne 2 français sur 3 qui doivent porter des lunettes ou des lentilles pour corriger leur vue. De plus, de nos jours, cette filière est aussi associée aux technologies de pointe. 

Divers diplômes vous préparent aux métiers de l'optique

Les métiers de l'optique peuvent être suivis du Bac Pro au Bac+5, et même du CAP au CQP, qui sont des certificats professionnels. Même si le BTS optique-lunetterie attire de plus en plus de jeunes, il existe d'autres diplômes pouvant vous aider à devenir opticien, qui vous donne accès à un métier passionnant. .

Il existe divers métiers liés au secteur l'optique comme manager en vente, ingénieur en optique industrielle, optométriste, technicien ou autres, mais pour être un bon opticien, il faut suivre des études entrant en adéquation avec vos envies

En effet, après l'obtention de votre Bac, qu'il soit général, technique ou professionnel, vous pouvez opter pour le BTS Opticien Lunetier, si vous souhaitez entrer au plus vite dans la vie active. Ces études se poursuivent en deux ans afin de vous préparer au mieux à votre futur métier. 

Un diplôme intéressant qui mène à un métier passionnant

Grâce à ce diplôme, vous pourrez tenir un magasin d'optique, mais si vous voulez vous perfectionner, vous pouvez continuer votre cursus scolaire. Cela vous permettra d'obtenir de meilleures compétences techniques mais aussi des capacités de gestion et de management. 

Ces formations post-BTS répondront exactement à l'évolution du métier d'opticien lunetier, ce qui vous satisfera amplement. Ces dernières ont été développées de manière adéquate et en fonction des exigences de la profession. 

Un opticien débutant pourra bénéficier d'un salaire d'environ 1700 € en moyenne, ce qui a le don de susciter l'intérêt de nombreux jeunes. En effet, ce salaire est largement supérieur au SMIC, alors il serait dommage de vous en priver. Surtout qu'un salarié confirmé émarge à plus de 2 200 € par mois, ce qui est loin d'être anodin de nos jours.