Pour son confort et pour sa sécurité, le motard se doit de s’équiper des pieds à la tête. Cela implique de choisir un blouson, un pantalon adapté, des gants et bien évidemment un casque. Et pour parer à toute éventualité, ces équipements doivent pouvoir le protéger en cas de chute, mais également en cas d’intempéries. Quels équipements choisir ? Quelles sont les normes en vigueur ? Quelles matières faut-il privilégier ? Les réponses dans cet article.

Pourquoi privilégier un équipement moto étanche ?

Grâce aux innovations technologiques, les motards disposent d’équipements parfaitement étanches. Exit les coups de froid et les risques d’hypothermie en cas de gel, de neige ou de pluie. De plus, un équipement moto étanche se veut souple et confortable pour permettre au motard de profiter d’une liberté de mouvement optimale.

D’ailleurs, vous trouverez du matériel moto de qualité en ligne avec par exemple les équipements de Martimotos : blousons, vestes, combinaisons, gants, bottes. Les blousons de la marque Dainese garantissent une protection maximale. Rappelons que ce leader dans l’équipement du motard est réputé pour son savoir-faire ainsi que pour sa maîtrise des technologies de pointe.

blouson motard équipement

Quels modèles de blousons moto choisir ?

À l’instar du casque, le blouson est la base même de l’équipement du motard. Ce dernier pourra opter pour un blouson ou pour une veste, en fonction de ses goûts et de ses besoins. L’idéal serait bien évidemment de privilégier les modèles homologués et des marques phares comme Berik, Alpinestars ou encore Dainese.

À titre de référence, vous trouverez notamment le blouson Dainese Assen Perfore en cuir de vache. Comptez sur les protections composites certifiées selon la norme EN 1621.1, sur les protections amovibles certifiées selon la norme EN 161.1 et sur une doublure interne TechFrame.

Dans le même registre, vous trouverez également le blouson Dainese Continental D1 Gore-Tex en tissu laminé, imperméable et respirant. Le motard bénéficiera en plus d’un rembourrage thermique 130 g Thermore Classic et de protections composites amovibles certifiées selon la norme EN 1621.1.

Motards : quels types de casques privilégier ?

Pour se protéger des aléas climatiques et pour sa propre sécurité, le port du casque est obligatoire. Naturellement, le casque doit être imperméable. Toutefois, il arrive que de la buée se forme à l’intérieur de l’écran. Du coup, les motards sont souvent obligés d’entrouvrir l’écran, ce qui occasionne l’infiltration de l’humidité.

Ne vous inquiétez pas, plusieurs systèmes permettent d’y remédier, qui plus est, il est possible de retarder la formation de buée en laissant entrer de l’air à travers la ventilation de la mentonnière.

Ainsi, vous aurez l’embarras du choix entre les casques modulables, les casques jet ou scooter. Si les premières intègrent les nouvelles technologies en matière de sécurité et de finition, les secondes sont très appréciées en été.

Néanmoins, les modèles modulables présentent plusieurs avantages, dont la possibilité de se transformer en casque jet. Vous pouvez vous fier au savoir-faire des grandes marques comme AGV, Shark, Shubert, Shoei ou encore HJC.

Les équipements pluie sont-ils indispensables pour la moto ?

Certes, vous disposez d’un bon casque et d’un blouson imperméable, néanmoins, il est tout de même important de bien se protéger contre la pluie. De ce fait, vous trouverez notamment des vêtements de pluie en 1 ou 2 pièces, des surbottes et des surgants.

Ni le froid, ni la chaleur, ni la pluie ne pourront vous déconcentrer. Une cagoule, un tour de cou spécifique moto vous seront aussi très utiles. Par ailleurs, le cache-col protège le cou, ce qui vous évitera de porter une écharpe qui risque de s’enrouler dans l’une des roues de la moto. Quant à la cagoule, elle s’enfile par-dessus la tête et protège aussi bien le cou que le visage. Du coup, vos joues et votre nez seront maintenus au chaud.

De même, les vêtements techniques pour la moto contribuent à lutter contre le froid et la pluie. Grâce aux matières innovantes, une sous-combinaison ventilée ne colle pas à la peau. En outre, les vêtements de pluie isolent parfaitement de l’humidité. Comptez notamment différents modèles de vestes et de pantalons des marques comme Alpinestars, Unik, Dainese, LS2…

Quelles technologies pour les vêtements techniques anti-pluie ?

Les vêtements techniques qui préservent de la pluie sont réalisés avec des matières comme le polyester étanche respirant, les tissus waterproof. Ajoutez-y des coutures thermosoudées, des fermetures éclair et des poches waterproof. Tout a été prévu pour que les motards puissent continuer de rouler même sous une pluie battante.

motard combinaison équipement

Moto : s’équiper avant de rouler sous la pluie

Si vous devez prendre la route malgré une averse, il est important d’adopter les bonnes pratiques. Premièrement, passez systématiquement les manches de votre blouson sur les manchettes de vos gants. Du coup, l’eau ne s’infiltrera pas dans vos vêtements. Ce conseil est valable pour les pantalons qui seront resserrés par-dessus les bottes.

Secundo, ajustez systématiquement le serrage de votre col afin de prévenir l’infiltration du froid et de la pluie. Vous trouverez aussi des sprays imperméabilisants qui réactivent la déperlance de l’équipement du motard.

À noter que le port de vêtements en coton par-dessous l’équipement de moto est déconseillé. En effet, les tissus en coton s’imprègnent facilement d’humidité et engendrent systématiquement l’inconfort du motard.

Privilégiez les sous-vêtements techniques tels que les maillots, les sous-pantalons et autres combinaisons. Pour finir, enfilez vos bottes à semelles et pourvues de renforts de chaque côté. Préférez les bottes montantes qui protègent notamment le tibia, mais aussi le mollet. Bien sûr, les matières étanches de type Gore-tex sont de mise pour garantir une protection idéale.

Par ailleurs, pensez à changer systématiquement votre équipement de pluie lorsqu’une baisse de leur étanchéité se fait ressentir. De même, si vous avez prévu de vous déplacer dans une région pluvieuse, remplacez systématiquement les vêtements techniques qui ne sont pas entièrement imperméables.

Enfin, n’oubliez pas de faire sécher vos vêtements de pluie après chaque utilisation. Vous pouvez les nettoyer régulièrement avec de l’eau, du savon et une éponge.